Insécurité hydrique au confluent des crises dans la Région du Nord-Ouest (Bamenda) Cameroun

Authors

  • Peguy Ndonko Chargé de cours, CADS-FA,Université de Bamenda,

Keywords:

Eau, crise, sécurité, résilience, pénurie, conflits.

Abstract

Les populations du Nord-Ouest sont confrontées à l’accès périlleux en eau potable. Elles traversent ainsi une insécurité hydrique sans précèdent et des conditions d’hygiène et de salubrité lamentables. Elles manquent de l’eau pour se laver les mains, pourtant le lavage des mains figure parmi les mesures barrières édictées par le gouvernement dans la lutte contre la maladie à coronas virus. L’accès difficile à l’eau engendre non seulement la résurgence les maladies hydriques, mais favorise aussi la propagation de la covid-19, maladie redoutable. Cet article tente de comprendre comment les populations affrontent l’accès difficile à l’eau potable en contexte triadique de crises (Hydrique, sécuritaire et sanitaire). Les données  de cette étude sont issues des entretiens réalisés dans la région du Nord-Ouest Cameroun. Il ressort de cette étude que les crises affaiblissent le développement humain, économique et sanitaire des populations. La résurgence des maladies hydriques interpelle les politiques de santé publique et les stratégies de communication efficace. L’accès difficile à l’eau de bonne qualité contraint les populations à recourir à des sources douteuses qui mettent en péril leur vie et remet en cause les Objectifs du Développement Durable dans la lutte contre les maladies d’origine hydriques. Les populations vivent une résilience jamais souhaitée.  

Published

30-12-2022

How to Cite

Ndonko, P. (2022). Insécurité hydrique au confluent des crises dans la Région du Nord-Ouest (Bamenda) Cameroun. JOURNAL OF ARTS AND HUMANITIES, 6(1), 293–313. Retrieved from http://fajournaluba.com/index.php/jah/article/view/98